All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:

Mieux communiquer pour mieux coopérer – plus d’information

Accueil > Ateliers et formations > Mieux communiquer pour mieux coopérer – plus d’information

 

Public

Toute personne ou groupe de personnes (association, collectif, réseau…) désirant développer des relations et interactions au service de la qualité de la communication, de la coopération et du vivre-ensemble.

C’est-à-dire basées sur : l’authenticité (dans le respect des personnes et de leur singularité), la bienveillance (à l’écoute des rythmes, besoins et limites individuels), la créativité (favoriser la prise d’initiative & l’autonomie constructive) et l’intelligence collective (donner du sens et relever les défis ensemble, transformer les difficultés en opportunités de co-construction).

Pré-requis

Les participants doivent maîtriser la langue française, à l’oral comme à l’écrit

Objectifs généraux

Poser un regard renouvelé sur les difficultés relationnelles vécues dans le groupe : (re)trouver la bonne distance émotionnelle face aux défis et tensions rencontrés ; favoriser une meilleure compréhension réciproque dans les échanges quotidiens.
Développer estime de soi et confiance en ses ressources : participer aux échanges, projets et actions de façon plus épanouissante pour soi et plus constructive avec les autres ; prévenir l’usure et la démobilisation des personnes (en interne comme en externe).
Co-construire, nourrir et renforcer la cohésion de groupe : mettre en commun des points de vue différents, des idées singulières, ainsi que les compétences individuelles et collectives ; participer à la création d’interactions mutuellement plus enrichissantes ;

Objectifs opérationnels

développer les compétences suivantes

Se positionner : exprimer un point de vue avec clarté (sans agresser ni se rabaisser) ; savoir refuser dans le respect mutuel ; apprendre à formuler des demandes synthétiques, concrètes et réalistes ; entendre de manière constructive un reproche, une critique, un jugement ; accueillir les émotions perturbatrices (colère, ressentiment, honte…) de manière saine pour l’individu comme pour le groupe ; restaurer le dialogue après un malaise, une incompréhension, une tension ; cultiver l’enthousiasme à agir ensemble et l’ouverture vis-à-vis d’autrui.

S’accepter et se respecter : identifier les schémas réactifs source de tension ; clarifier ses émotions, besoins et limites personnelles dans les situations inconfortables au sein du groupe ; apprendre à mieux gérer ses propres changements d’humeur comme ceux d’autrui (frustration, déception, agacement, peur, tristesse…) ; savoir composer avec l’indisponibilité ponctuelle (la sienne comme celle d’autrui) ; oser différer une réponse pour préserver le lien, rester crédible et congruent ; relever et soutenir le potentiel de développement présent en chacun, dont soi.

Agir et co-construire : apprendre à écouter activement les propos d’autrui (sans jugement ni rejet) même lors de désaccord ; savoir mutualiser de manière plus efficace les informations clés nécessaires au collectif ; créer et maintenir des interactions plus constructives en toute circonstance (retrouver et/ou donner l’envie de s’engager) ; soutenir l’implication et motiver la mobilisation des acteurs ; participer à la recherche de consensus « gagnant-gagnant » ; transmettre des outils et repères relationnels utilement transférables à l’extérieur du collectif.

Programme pédagogique

Demi-journée n° 1 : Éviter les principaux pièges relationnels

Reconnaître les principaux freins à une bonne communication : prendre conscience de leur emploi (souvent malgré soi) alors même qu’ils génèrent malentendus, tensions, voire rupture de communication ou conflit.

Demi-journée n° 2 : Observer plus, juger moins

Développer sa capacité à observer les faits tels qu’ils sont (sans jugement ni interprétation) pour trouver une base de dialogue commune. Reconnaître et nommer l’impact des faits observés sur soi (au niveau émotionnel comme au niveau des pensées) pour mieux identifier et gérer ses propres réactions.

Demi-journée n° 3 : Se positionner

Composer avec la singularité individuelle dans un groupe et la façon unique de vivre chaque situation rencontrée. Découvrir l’universalité des besoins fondamentaux humains en jeu dans chaque tension ou difficulté relationnelle. Apprendre à transformer une réaction “à chaud” en un véritable positionnement.

Demi-journée n° 4 : Demander, proposer

Formuler des demandes concrètes, claires et synthétiques, où les informations nécessaires à la réponse ou au positionnement d’autrui circulent. Différencier une demande (invitation à co-construire et ouverture d’une négociation) d’une exigence (exercice d’un pouvoir sur et sans l’autre, à son service ou non)

Demi-journée n° 5 : Écoute active

Accueillir avec attention la parole d’autrui, même en cas de désaccord, sans se blesser ou agresser.
Reformuler avant de répondre ou d’agir afin de vérifier la bonne réception d’un message (même difficile à entendre).
Rester ouvert à la poursuite du dialogue, même en cas de refus ou de silence d’autrui.
Différer sa réponse : laisser de l’espace à autrui pour qu’il développe son propos, apporte des informations souvent inattendues et importantes pour la suite de la relation.

Demi-journée n° 6 : Refuser autrement

Savoir refuser de manière constructive : à quoi le “non” exprimé s’oppose-t-il ? Accueillir un refus reçu autrement : le refus est parfois perçu comme un rejet voire une agression, mais qu’en est-il vraiment ?
Apprendre à Négocier pour mieux co-construire de nouvelles options ensemble en mode gagnant-gagnant.

Demi-journée 7 : Renouer le dialogue, apaiser les tensions, dénouer les conflits

Quand les choses ne se sont pas passées comme souhaité ou attendu et que la relation s’est dégradée, savoir participer à la restauration du dialogue dans le respect mutuel. Oser revenir vers autrui, sans enfouir ni nier ce qui a eu lieu. Saisir l’opportunité de passer à autre chose ensemble, en assumant les conséquences des choix et actes posés.

Demi-journée 8 : Nourrir les relations, approfondir la coopération, développer l’engagement

Quand les interactions au sein du groupe sont fluides et satisfaisantes, savoir :
* relever efficacement la contribution positive et l’impact bénéfique de l’implication de chacun des acteurs, * nourrir l’envie de coopérer par la reconnaissance des talents, initiatives et montée en compétences,
* valoriser ce qui va dans le sens de l’intérêt collectif et favorise les réussites communes.

Méthode pédagogique

Le mode relationnel transmis est directement mis en pratique tout au long de la formation afin de :

  • fournir au groupe un cadre de référence dans l’appropriation des outils abordés
  • offrir une cohérence entre apports pédagogiques et expérimentation directe par les participants
  • garantir la confidentialité des situations apportées par les participants
  • permettre un apprentissage personnalisé du mode relationnel propre à la Communication Vivante

La pédagogie réflexive, alternant exercices pratiques, mutualisations en groupe et synthèses théoriques étape par étape, favorise l’intégration des outils de manière vivante.

La dynamique de groupe nourrit les échanges et enrichit la réflexion collective, tout en facilitant l’intégration de nouveaux réflexes de communication par des mises en situations variées : jeux coopératifs, explorations en sous- groupes, exercices en binômes, marelles relationnelles…

A l’issue de la formation, un résumé de stage reprenant les éléments clés étudiés est remis à chaque participant afin de fournir une trame écrite durable, consultable à volonté par les stagiaires.

A l’issue de la formation

Un support de cours synthétisant les étapes abordées est mailé en fin de session à chaque stagiaire.

Durée

 Prix

8 demi-journées de 3 heures , soit 24 heures de formation en tout

Tarif solidaire : 200 € TTC
Tarif entreprise pris en charge OPCA : 680 €HT

 Intervenante

Elsa HELLEU

06 10 87 71 60
contact(at)les-ateliers-positifs.fr

Posture de la formatrice

Afin de faciliter l’intégration des outils par les participants lors de leurs interactions avec elle et entre eux, la formatrice incarne le mode relationnel transmis tout au long de la formation :

elle est directive quant au respect du cadre et sur la forme des échanges,
elle encourage la participation de tous et soutient l’expression de chacun,
elle est attentive au rythme, besoins et difficultés d’apprentissage individuels,
elle est une facilitatrice neutre ,convaincue du potentiel de chaque participant,
elle s’adapte aux événements vécus dans le groupe et s’appuie sur l’expérience des participants.

Déontologie

La démarche des Ateliers Positifs s’inscrit résolument dans une obligation de moyens. En effet, l’impact positif de la formation sur la pratique professionnelle des participants dépend de leur degré d’implication durant la session, puis de leur mise en pratique des outils dans le cadre de leurs missions et interactions quotidiennes : avec le public, les tiers comme en équipe.

C’est pourquoi, les Ateliers Positifs s’engagent à :

  • fournir des outils concrets permettant la montée en compétences relationnelles des participants,
  • faire expérimenter les résultats de la pratique de la Communication Vivante par des jeux de rôles, des exercices collectifs, des mises en situation scénarisées…
  • offrir à chaque participant une écoute attentive et des réponses personnalisées tout au long du processus d’apprentissage en fonction de ses besoins pédagogiques singuliers.

La Communication Vivante est une approche alternative pragmatique des défis relationnels en groupe.

Basée sur la culture d’une coopération au service de la créativité et de la paix, elle est respectueuse de la richesse des singularités, développe les réflexes d’entraide et de mutualisation des talents, diffuse un enthousiasme renouvelé et communicatif dans le faire ensemble autrement et mieux !

Par un changement de regard posé sur soi, autrui et les situations rencontrées, chacun devient ainsi acteur du mieux vivre, travailler et construire ensemble.

elementum eleifend diam elit. ante. in